logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

14/10/2006

modèle de lettre pour votre percepteur

si vous n'avez pas le courage de tout lire ... notez simplement la dernière phrase et dites moi si ça marche



Lettre à Mgr l'intendant de la généralité de Berry :
"A Monseigneur,
Vous remontrent humblement les habitants de la petite paroisse et bourg de RIvarennes, qu'une la journée de samedi cinq du courant sur les cinq heures du soir, il se forma en l'air une nuée composée de grands tonnerres et éclairs, grand vent, pluie et grêle de grosseur de forme extraordinaire, lesquelles grêle et pluie accompagnées des plus grands vents qui soient vus ne cessèrent de tomber en l'étendue de ladite paroisse durant deux heures à tel point que plus du tiers des blés, vins et autres foins ont été perdus et gâtés, grand nombre d'arbre fruitiers renversés et abattus par le vent, la plupart des chenevières ruinées et gâtées, perte véritable qui causera que les deux tiers des habitants sont réduits à mendicité.
Et de plus qu'il y a en ladite paroisse quatre des plus grands villages qui sont ruinés depuis trois ans et (que) les habitants d'iceux ont quitté et abandonné; lesquels villages sont : Blanzay, Lestang, les Radigons et les Nébillons; celui des Radigons a été brûlé entièrement et dans lesquels (hameaux) il y avait ci devant quinze ou vingt laboureurs et gens de ferme et à présent il n'y a plus que trois laboureurs qui meurent de faim, ce qui cause que le surplus desdits habitants ne peuvent plus payer leurs susdits impositions de taille et gabelle le susdit accident de la grêle joint.
Et d'autant que par cette épreuve il est impossible aux suppliants de payer à sa majesté les m^mes tailles et gabelles qu'ils nt accoutumés et qui sont des tailles de huit cinquante (quatre cents) livres et d'impositions de sel trente deux mesures, c'est ce qui leur donne lieu à vous adresser Monseigneur, leurs plaintes et à vous supplier qu'il vous plaise lorsque vous procéderez au département des tailles et gabelles avoir égard à leurs pertes et misères et les diminuer de la moitiés desdites tailles et gabelles avoir égard à leurs pertes et misères et les diminuer de la moitié desdites tailles et gabelles, ce faisant vous ferez justice (et) ils prieront Dieu pour votre santé et prospérité.
Fait ce treize de juin mil six cent quatre vingt trois et ont les habitants qui savent signer, signé (avec) MAUDUYT notaire royal pour ceux qui ne savent pas signer."
(signés : François de VAILLANT, de BOISLINARDS, F. de BARATHON, de BOISLINARDS, F. CHARDON, AUDEBERT, L. HARROUARD, S. NODIN, PICHAULT, LARDEAU, Sylvain CHEROUX, E. MAUDUYT notaire royal.)

Source : AD Indre - liasse E 723 (minutes du notaire BAUDET)
(Relevé par Guillaume LEVEQUE, paru dans RACINES n°16)

Commentaires

Oh que c'est bien dit !

Mais nous ne savons pas si cette missive a été efficace

dominique

Écrit par : dmerlen | 14/10/2006

Les pauvres gens ! on aurait aimé connaître la suite. Taillés, gabellés plein pot ou réduits de moitié... une nuée de grêle et de pluie tout ça. bises de miche

Écrit par : miche | 14/10/2006

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique