logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

24/08/2008

quelques un des sourires qui ont fait le bonheur des derniers jours d'hubert

Le papinou de l'hopital d'Issoudun était encore parmi nous quand j'ai décidé de mettre à l'honneur certaines des adorables jeunes personnes qui ont sans relache soigné jusqu'au bout papa.

d'autres toutes aussi mignonnes ne figurent pas dans ce mini album les choses s'étant aggravées trop rapidement je n'ai pas eu le courage de retourner à l'hopital qu'elles me pardonnent et qu'elles sachent qu'elles resteront toujours dans mon coeur

medium_Haida_Aurore.JPG

 

 Haida et Aurore (quand je pense qu'elles se disaient non photogéniques)

 

medium_Marie-Alexandrine_2.4.JPG
la toute sérieuse et très appliquée Marie-Alexandrine
medium_Candy.3.JPG
Candy, un sourire tellement radieux que vous en oubliez votre peine
medium_M.Helenne_et_Caroline.JPG

 

L'équipe de nuit :

Caroline (à droite) qui appelait Hubert "papinou" et qui m'a prêté la lampe de bureau pour que je puisse lire dans la chambre près de Papa sans trop le déranger ... j'oubliai, en plus de la lampe elle m'avait aussi prêté son propre livre.

Marie-Hélène qui ne manquait jamais de m'apporter avant de quitter son travail un plateau avec un petit déjeuner...

des attentions qui vous font chaud au coeur et qui m'ont fait croire que celui de papa ne s'arrêterait pas de battre

 

Merci à tous sans oublier les médecins du service.

En 1997 monsieur Kouchner écrivait :

"L'hôpital de proximité, c'est le contact, la qualité de la prise en charge de la personne.

J'y crois, parce qu'il est porteur de valeurs humaines essentielles : l'hospitalité, le bon soin, l'écoute de l'autre, la solidarité.

Vous êtes, vous les hospitaliers, je le sais, résolument au service des autres et votre combat pour la défense de l'hôpital en témoigne."

 

J'ai eu la preuve que toutes ses valeurs existaient à Issoudun.

L'HUMANITE EXISTE JE L'AI COTOYEE PENDANT UN MOIS.

medium_papa-25_1_.06.08.2.jpg

Commentaires

Merci Marie-France , si Hubert , Papinou , a été choyé c'est qu'il était exceptionnel , et qu'il le méritait bien ! les infirmières lui ont apportés soins , sourire et gentillesse jusqu'a ses derniers jours . c'est réconfortant de se sentir entouré à ses moments là ...
Quant à toi Marie-France , parler sur le blog , de ton cher Papa ,te fais du bien , c'était pareil pour moi , il ya eu 1 an fin juillet que Maman m'a quitté , elle me manque toujours autant

Merci aussi d'avoir mis les qualités et l'efficacité des infirmières d'Issoudun , cet hôpital est vraiment indispensable dans cette ville que je connais bien ....
A BIENTÖT MARIE-RANCE NOUS SERONS TOUJOURS HEUREUX D'AVOIR DE BONS SOUVENIRS DE TON REGRETTE PAPA ...
Ces jours-ci , quand Nicole nous l'a fait savoir , j'ai mis une petite note en l'honneur de ce cher Hubert ...Bises : huguette

Écrit par : macary huguette | 24/08/2008

Ma chère Marie-France, merci d'être passée. Oui, Nicole m'avait laissé un message mais depuis deux mois je suis un peu en sur-ménage... avec la famille et je fais des infidélités au blog.
C'est un pan de l'histoire du Berry qui s'en va avec notre Hubert régional. Nous avons tous fêté ses cent ans et le voilà qui nous quitte. Nous ne l'oublierons pas tu le sais bien.
Tu rends hommage à ces femmes parce qu'elles le valent bien. Je m'associe à tes témoignages.
Je t'adresse mes sincères condoléances ma petite payse... ainsi qu'à tous tes proches et je t'embrasse affectueusement. miche

Écrit par : miche | 24/08/2008

Ton passage remet ton blog en vie, Le départ d'Hubert en est la cause: cet hommage rendu au personnel soignant et accompagnant est magnifique et tellement justifié ! Ce n’est pas le lieu pour parler d’autre fin que de celle de ton papa, sache que je viens de vivre les mêmes évènements et que j’ai su comme toi, mais à Mérignac, à côté de Bordeaux juger et apprécier à leur haute valeur les soins, les attentions, le dévouement, la présence, les mots et les gestes de tout l’équipe.
Hubert a donc, comme toi par ricochets, bénéficié d’une douce et efficace présence, de sourire, d’attentions délicates et qui soulagent tant le corps que le cœur. C’et une forme de réconfort devant le départ de l’être cher, c’est aussi pour toi un soulagement car il arrive un temps où l’on ne peut seul, surtout quand la maladie s’y mêle, assurer auprès de nos parents.
Maintenant, la vie va continuer, autre, mais avec le rayonnant souvenir de ton papa pour continuer de guider et d’éclairer vos vies.

Il reste une belle présence dans notre communauté de Blog50 , grâce à toi, chère Marie France qui nous en a fait suivre l’approche et la fête de son centenaire. Je t’embrasse et te remercie encore pour cette belle page d’hommage,
Fanfan du Fatras

Écrit par : framboisine | 24/08/2008

Framboisine est passée... ça ne m'étonne pas ! on les retrouve les amies au moment où il faut.
M.France, j'ai passé une petite note pour Hubert. Bises

Écrit par : miche | 24/08/2008

Marie-France je me suis aperçu a la suite de mon commentaire " de la faute " sur ton prènom trop tard , peux-tu l'arranger s'il te plait ! avec toutes mes excuses ! bisous ! huguette

Écrit par : macary huguette | 24/08/2008

C'est un témoignage qui ira droit au coeur des infirmières, aides soignantes et autres personnes de jour et de nuit de et hôpital.
Un métier humain bien difficile, car il ne faut pas emporter chez soi la souffrance du patient !
Tu as bien raison de souligner l'aide morale qu'ils apportent !

Notre monde de plus en plus égoïste en a bien besoin.

Bises du grillon

Écrit par : christian | 24/08/2008

Merci de ton passage sur mon blog malgré les jours sombres que tu vis. Nicole m'avais prévenue mais les jours derniers ont été un peu mouvementés et il m'arrive à ces moments là de déconnecter. Je suis de tout coeur avec toi et ta famille . Nul doute qu'Hubert et sa joie de vivre vont vous manquer. Sa route a été longue et le principal est qu'il l'ait bien vécue.il arrive le temps où il faut se dire au revoir, mais sa présence restera toujours dans vos coeurs et votre mémoire. Je t'ai envoyé un petit mot, mais le chemin est long entre Orléans et Chateauroux et le facteur ne marche pas vite.....
Je t'envoie toutes mes amitiés et à bientôt
ANNIE

Écrit par : Maminie | 24/08/2008

Bonjour Marie France, comme tu me l'as demandé, j'ai mis une note sur mon blog avec un lien vers le tien, j'espère que tu auras beaucoup de commentaires, tu peux également en récupérer sur la note que j'avais fait quelques jours auparavent et sur celui d'Huguette.
La cérémonie pour le départ de ton papa à Liniez était très émouvante et beaucoup de monde pour l'accompagner dans son dernnier voyage.

Un bel hommage que tu as fait là pour le personnel de l'hopital d'Issoudun, je pense qu'ils en seront très touchés !

De tout coeur avec toi dans ces moments bien difficiles, comme tu me l'as dis ..il n'y a pas d'âge pour être "orphelin"

Gros bisous et à très bientôt je l'espère chez moi pour un moment de détente, un petit café ..

Nicole

Écrit par : Nicole | 25/08/2008

Je suis bien d'accord avec tout ce qui s'est dit précédemment.
Ayant eu malheureusement affaire à l'hôpital, il s'avère que les personnels ne soient guère gratifiés; On sait déjà qu'ils sont peu payés ... et mériteraient bien d'être un peu plus mis en valeur vus leur disponibilité, leur joie de vivre malgré un environnement non évident ; leur travail ne leur laissant guère le temps de respirer. Que l'on parle des infirmières, aides soignantes non seulement avant les élections où les promesses pleuvent comme de bonnes intentions... ça ne coûte pas cher de parler... messieurs les politiques. Réorganisons le pays plus simplement avec moins d'intermédiaires administratifs et pensons plus à ces corps de métier nécessaires afin de mieux les considérer.
Bravo Marie-France pour cet hommage à toutes ces personnes de l'ombre.

Écrit par : Bruno | 25/08/2008

Bah dis donc, Marie France, tu pourrais pas m'arranger un rendez-vous avec ces filles ?

Écrit par : Robert | 25/08/2008

Voila,je viens d'apprendre la nouvelle a l'instant,car je suis un peu en retard.ça m'a fait quelque chose,car je n'oubliai pas son anniversaire le 15 novembre.Il aura eu une vie bien remplie et 102 ans c'est un tres bel âge pour s'en aller.merci à toi de nous l'avoir fait connaître,il aura été alerte jusqu'au bout,c'est beau.Je compatis sincerement.Bises

Écrit par : heraime | 25/08/2008

Merci Marie France , dans la vie il y a des personnalités que l'on aimerait bien rencontrer , papinou , Hubert , de par ses qualités exceptionnelles , optimisme , humour ... , j'aurais aimé faire sa connaissance mais le blog m'a donné cette rencontre virtuelle mais combien sympathique . Dans le ciel une étoile de plus brille prés de la grande ourse avec toute la puissance de sa personnalité . Amitiés

Écrit par : gérard | 26/08/2008

là où il est, il est encore sur la toile, il nous suis!
Merci de parler de ces travailleuses de l'ombre mais oh combien chaleureuses et efficaces, l'avenir n'est pas trés optimiste pour ces métiers, de plus en plus de travail, de moins en moins de personnel, et si peu payé comparativement au travail fait
je partage votre peine, affectueusement.

Écrit par : fleurbleu | 26/08/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique